Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Royal’


Je n’arrive pas à choisir entre les primaires et les playoffs
(DSK 0 – Kobe Bryant 1)

Publicités

Read Full Post »

Marie NDiaye

Je n’arrive pas à choisir entre un alibi sur mesure et le bon pedigree
(Marie NDiaye 0 – l’identité nationale 1)
super dupont

Read Full Post »

PEILLON Vincent

Je n’arrive pas à choisir entre le tour préliminaire et la déprogrammation définitive
(Vincent Peillon  0 – Doudou Topaz 1)

Doudou Topaz

Read Full Post »

Parti socialiste

Je n’arrive pas à choisir entre le mariage de convenance et le manque à gagner
(Le Parti Socialiste 0 – 684 kilo de cocaïne 1)

consommation personnelle

Read Full Post »

européennes

Je n’arrive pas à choisir entre l’essentiel et l’artificiel
(Européennes 0 – Présidentielles 1)

france

Read Full Post »

election-europeenne

qui négociera le reste d’idéal aux citoyens



En politique comme à la guerre, la stratégie est aussi importante que le trash talk.

L’image fait les actes et la parole est l’avocate d’un diable sans mobile apparent.


Du bipartisme ancestral aux ambidextres de saison, qui négociera le reste d’idéal aux citoyens ?


Les clients des idéologies vendues en démocratie ne savent que choisir depuis que l’économie parachute les hommes d’État au gré des crises.


Entre les accusations dignes d’une cour de récréation et les invectives feutrées, on pourrait croire que la nature du débat est la diversion commune.

Posséder plus d’ambition que de talent, c’est peut-être cela la meilleure des politiques.


Quand la présomption de culpabilité cautionne la certitude d’absence de pouvoir, il n’y a plus rien à voter.

L’immédiateté comme norme et la culture du résultat par coup d’éclat ont fabriqué la modernité à tout prix laissant peu de place à la noblesse des idées.

Une bassesse judicieusement placée face caméra vaut toutes les explications du mécanisme institutionnel.

Avoir un programme de fond à étayer en moins de 30 secondes et un projet d’avenir ne tenant pas sur un tract, quel suicide électoral !

Cela paraît bien illusoire face à des slogans formant des œillères et aux fanatiques modérés d’une campagne ou d’une nuit.

La diversité et le nombre des festivités démocratiques produisent une concurrence déloyale entre les élections structurelles et les concours de popularités.

Les scrutins sont faits pour être remportés, peu importe les conséquences, les jouisseurs en freelance ne sont plus des serviteurs républicains.

Quand la taille des entres jambes détermine la valeur d’un candidat ou d’un parti, il n’y a plus rien à voter.

Read Full Post »

polemique-politique

offre du scandale idéologique



La polémique enrichit ses promoteurs autant que ses clients qu’elle distrait.

L’offre du scandale idéologique est indexée sur le taux d’ignorance des masses et le niveau de fascination des médias.

Il y a quelque chose de fantasque d’avoir la possibilité d’injecter du burlesque dans une pratique démocratique ubuesque.

Le système narratif de la polémique est basé sur la multiplication à l’extrême des apartés.


La confusion des genres de l’époque – liant politique, spectacle et sentimentalisme – permet à l’émotion de dicter ses vérités au doute raisonnable.

La polémique pérennise le besoin de procuration des sans pouvoirs et des rebelles éternels.

Lorsqu’il n’y a plus de frontière entre la noblesse et la simulation, le mensonge devient le principe moral de l’honnêteté.

Les belligérants profitent des dégâts collatéraux que subissent les alibis et créent des produits dérivés à durée limitée pour les hebdomadaires.

Depuis que l’image surpasse les mots et leurs sens et que le zapping incessant amnésie et amnistie le moment présent, en le perpétuant à l’infini, on ne jure plus que par les slogans et logos.

Le turnover compulsif des chaises institutionnelles provoque une inflation du carriérisme chez les serviteurs de l’Etat post-providence.

Quand les services de communication prévalent sur l’exécutif, le médiatique construit l’éthique.

Sachant que la visibilité a pris le pas sur la lisibilité, la surenchère publicitaire et factuelle est primordiale.

La pratique quotidienne du coup d’éclat au nom de la justice et le comportement cannibale régulateur d’Etat engendrent une course à l’audimat qui échappe au contrôle du bon sens.

La victime devient l’assassin car la pensée est devenue parole.

Read Full Post »

Older Posts »