Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘polémique’


Je n’arrive pas à choisir entre un fusible et un intouchable
(Hélène Mandroux 0 – Georges Frêche 1)

Publicités

Read Full Post »


Je n’arrive pas à choisir entre un petit emprunt entre amis et la solidarité sélective
(Eric Woerth 0 – Pakistan 1)

Read Full Post »


Je n’arrive pas à choisir entre la loi du néologisme et la théorie des fusibles
(Ri-Lance 0 – Joyandet et Blanc 1)

Read Full Post »

axel duroux

Je n’arrive pas à choisir entre l’erreur de casting et le faiseur d’audimate
(Axel Duroux 0 – Nick Griffin 1)
Nick Griffin

Read Full Post »

Herta Müller

Je n’arrive pas à choisir entre la taxidermie positive et le tourisme médiatique

(Herta Müller 0 – Frédéric Mitterrand 1)
frederic mitterrand

Read Full Post »

pickpocket

je n’arrive pas à choisir entre un détournement par des mineurs et une crise Foi intégrale
(Pickpocket 0 – Burkini 1)

burkini

Read Full Post »

polemique-politique

offre du scandale idéologique



La polémique enrichit ses promoteurs autant que ses clients qu’elle distrait.

L’offre du scandale idéologique est indexée sur le taux d’ignorance des masses et le niveau de fascination des médias.

Il y a quelque chose de fantasque d’avoir la possibilité d’injecter du burlesque dans une pratique démocratique ubuesque.

Le système narratif de la polémique est basé sur la multiplication à l’extrême des apartés.


La confusion des genres de l’époque – liant politique, spectacle et sentimentalisme – permet à l’émotion de dicter ses vérités au doute raisonnable.

La polémique pérennise le besoin de procuration des sans pouvoirs et des rebelles éternels.

Lorsqu’il n’y a plus de frontière entre la noblesse et la simulation, le mensonge devient le principe moral de l’honnêteté.

Les belligérants profitent des dégâts collatéraux que subissent les alibis et créent des produits dérivés à durée limitée pour les hebdomadaires.

Depuis que l’image surpasse les mots et leurs sens et que le zapping incessant amnésie et amnistie le moment présent, en le perpétuant à l’infini, on ne jure plus que par les slogans et logos.

Le turnover compulsif des chaises institutionnelles provoque une inflation du carriérisme chez les serviteurs de l’Etat post-providence.

Quand les services de communication prévalent sur l’exécutif, le médiatique construit l’éthique.

Sachant que la visibilité a pris le pas sur la lisibilité, la surenchère publicitaire et factuelle est primordiale.

La pratique quotidienne du coup d’éclat au nom de la justice et le comportement cannibale régulateur d’Etat engendrent une course à l’audimat qui échappe au contrôle du bon sens.

La victime devient l’assassin car la pensée est devenue parole.

Read Full Post »