Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘The Lost Timeline’ Category

After years of collaboration with journalists and thinkers, I wanted to investigate further the link between emotion and reflexion by developing an art form based on desire. My quest for desire is actually rooted further back, when I watched, for the first time, Ghost In The Shell by Mamoru Oshii.

While the film wondered in 1995 ”Can a machine have a soul?” I wanted to question back, twenty years later ”Can an machine be a work of art with feelings?”.

Then I worked for several years, collaborated with the scenographer Samuel Petit, the psychiatrist Nunzio d’Annibale, the digital strategist Erika Antoine and 28 artists worldwide to devise the app le déserteur as an art installation fuelled by desire and responsive to emotions.

Since October 29 le déserteur is out, accessible to all, on the App Store worldwide.

It is the first native exhibition on iPad. Its mission is to provide the experience of being at an art and literature exhibition on an iPad.  le déserteur -the deserter- will keep its promise. It will be available 365 days on the App Store before deserting. It will transform the iPad into an ephemeral work of art itself.

Our current era is not about numbers, followers or money, it’s about time.
That’s why I built le déserteur. I wanted to offer art and literature lovers that have little time a new immersive experience to discover artists at their own pace, comfortably sitting in a sofa with headphones on. So, do you think an iPad can be a work of art with feelings?

***

Après des années de collaboration avec des journalistes et des penseurs, je souhaitais examiner plus en profondeur le lien entre émotion et réflexion en développant un objet d’art basé sur la notion de désir. le déserteur était né, il allait devenir cet écosystème au sein duquel art et désir ne font qu’un.

Ma recherche de désir et les origines du déserteur remontent en fait au moment où j’ai vu pour la première fois Ghost In The Shell de Mamoru Oshii. Alors que le film posait la question en 1995 « Est-ce qu’une machine peut avoir une âme ? »,  le déserteur lui fait écho vingt ans plus tard « Est-ce qu’un iPad peut devenir une œuvre d’art avec des émotions ?»

le déserteur est né. Et depuis le 29 octobre, il est disponible sur l’App Store.

le déserteur est la première exposition native sur iPad. Sa mission est de procurer une expérience semblable à la visite d’une exposition d’art et de littérature, mais sur un iPad.

le déserteur tiendra ses promesses. Il sera disponible sur l’App Store pendant 365 jours avant de déserter. L’application le déserteur est un billet d’entrée pour une expérience unique, immersive et sensorielle. Elle transformera l’iPad en objet d’art.

L’ère actuelle n’est pas tant celle des chiffres, des followers ou de l’argent, mais bien celle du temps.
C’est pour cela que j’ai conçu le déserteur. J’ai voulu offrir aux passionnés d’art et de littérature mais pressés par le temps, une expérience immersive inédite permettant de découvrir des artistes et auteurs confortablement assis dans leur canapé, le casque vissé sur la tête. Alors, pensez vous qu’un iPad puisse devenir une œuvre d’art avec dotée d’émotions ?

Publicités

Read Full Post »

– Je compte inventer un vaccin contre la calvitie permanente des félidés d’appartement, je le jure sur la tombe de mon aspirateur. RIP Bro…

– Une perturbation de plus à la Sncf entre le rail du matin, la lutte des classes à la pause déjeuner et le train-train du soir…

– Je préfère la télépathie au Wifi…

– Ma machine à écrire commence à me taper sur les doigts…

– Noyée par le son du périphérique, ma tour verticale faisait partie d’une famille si nombreuse que j’en perdais l’horizon de vue…

– Tête en stand by, bouche pâteuse, paupières scellées, valse des sirènes, pneus qui crissent, quota de klaxon et la ville redémarre…

– Une erreur de trajectoire d’un flash-ball, c’est prévisible comme un lycéen dans la rue…

– Si les rebelles sans cause(s) sont dans la rue, alors les claviers et les écrans sont orphelins…

– Je suis en pleine Inception, enfin peut-être…

– Je préfère la publicité à l’information…

– Les ordres ressemblent de plus en plus à de la prévention, ou l’inverse…

– J’ai le système immunitaire des cicatrices du monde moderne…

– La préfecture de police et les syndicats ont un point commun : la mythomanie…

– L’avenir de la mobilisation, c’est la géolocalisation et une frappe chirurgicale…

– J’avance en autoreverse sur une timeline en forme de cul-de-sac…

– Une génération qui s’ennuie hésite toujours entre un crucifix et un gode ceinture comme projet de société…

– La mort est un effet secondaire de la vie…

– Je ne vendrai pas mon âme, mais je veux bien la louer…

– Je n’ai pas changé, je suis toujours le même en doo rag ou en cravate…

– The céréale killer inside me…

Read Full Post »

– C’est une attaque à mains armées en 140 caractères ! Ne touchez plus vos claviers, reculez de vos écrans et tout se passera bien, peut-etre

– Parles à le déduction fiscale, ma banque est malade…

– Trollalalère…

– Je download plus vite que ton nombre…

– Après 20 ans de breakbeats, les Bpm ont eu raison de mon occiput…

– J’ai retrouvé mon 6ème sens – entrain de buller au sommet d’un building – enfermé dans une case…

– L’ascenseur social ? Mieux vaut en être le créateur qu’un passager…

– J’ai une chronologie alternative, des trous de mémoire plein mon agenda, un bug dans le Karma et une conjugaison aléatoire…

– Pimp My Hypothalamus…

– Nous enregistrons tout pour mieux effacer et certainement pas pour se souvenir de l’avenir…

– L’homme invisible existe ! Il vit dans une société indifférente…

– Il y a une infime frontière entre la procrastination et la cryogénisation…

– L’amour matériel ou la machine à sentiments réside dans l’espace intercostal…

– Patte à modeler et pensée modulaire…

– Le gentleman cannibale mange toujours Bio…

– Jedi mind trick fail on my cat…

– Quelqu’un pourrait-il lire à la place de la petite voix dans ma tête car elle sonne faux…

– Je voudrais bien lire entre les lignes, mais je ne serai plus à la page ou enfin en marge…

– J’attends le dealer de caféine en gobant des cachetons de blé complet…

– Artisan certifié en aérophagie compulsive et matinale…

 

Read Full Post »

– La génération « Je sais tout et tout le temps » a engendré la société du Copier/Linker…

– Pimp My Timeline…

– Le marchand de sable est en rupture de stock depuis mon histoire à dormir debout…

– Le coup d’état permanent finit souvent en démocratie alternative…

– L’époque confond justice et condamnation…

– Je pourrai voir le monde en Hd, en 3d, en illimité, mais je serai plus aveugle que concerné…

– 2.0 : Gang-bang communautaire, divertissement de masse et dispersion de classe…

– Je pourrais faire semblant, mais vu que tu le fais tout le temps, on ne verrait pas la différence…

– J’ai un mandat de perquisition pour votre timeline…

– À l’heure de la débauche, je perds mon reste d’humanité dans la peau d’un morceau de viande…

– Je suis autant misanthrope qu’agoraphobe…

– Je suis modérément déraisonnable…

– Je viens d’ébouillanter l’Ami Ricoré…

– Les légendes c’est comme le génie, une affaire de téléphone arabe et de pierre(s) tombale(s)…

– Tu es de quelle origine ? Je suis Morlock par mon père et Underdog par ma mère…

– Les extrémistes du doigt d’honneur finissent souvent par s’asseoir dessus…

– J’ai pris mon pied…pour te botter le cul…

– C’est une attaque à mains armées en 140 caractères ! Ne touchez plus vos claviers, reculez de vos écrans et tout se passera bien, peut-etre

– Je vois le monde comme un Tetris en vision nocturne…

– Aussi indispensable qu’inutile…

 

Read Full Post »

– J’ai un kit de survie à la place du cœur…

– Ce soir, je tente un suicide assisté avec une télécommande ou une explosion publique en terrasse avec 5 grammes dans le sang…

– Je n’ai pas d’angles morts, juste des trous de mémoire…

– La course à 2012 ne compte que les points; Les blessés, les morts et le prisonniers veuillez passer votre chemin…

– Comment géolocaliser un truc du cul Mr Je sais Où ? Mr Je Sais Tout ?

– Vu le futur de maintenant, la science-fiction c’était mieux avant…

– Puisque que la réalité dépasse l’imagination, en représailles la nuit je rêve que je fais la queue à la poste…

‎- « Je suis tellement vieux que j’arrive à parler au passé » Parole d’un Punk entrain de cotiser…

– Un jour tu te fera botter l’arrière-train par un cul-de-jatte…

– Les Hommes ont tué Dieu pour mettre leurs avatars à sa place…

-La civilisation ne tient qu’à une poignée de cloisons…

– Certains lisent dans le marc de café, d’autres dans les sondages…

– Mes paupières ne sont pas lourdes, elles sont sourdes…

– À force spoiler toujours et encore, à tort ou raison la fin du monde, elle perd de son intérêt…

– Je fais un karaoké sur la bande originale du silence…

– Je saute en base jump de mon lit et je finirai par fouler quelque chose en pratiquant du casual gaming après un fixe de céréales…

– La mémoire dans le ventre et la sieste dans le sang…

– Je veux bien perdre la tête si je retrouve mes esprits…

– Ne pas avoir d’avis, c’est un luxe de nos jours…

– Je préfère l’hypnose à la pensée unique…

Read Full Post »

– Je vois une armée de moutons s’agglutiner aux portes de la secte du dimanche…

– La ville – qui refuse le sommeil – est un monstre de papier mâché à l’image des angoisses de son créateur…

– Un dimanche de plus coincé entre le sport, la politique et Dieu, à moins que ce ne soit la même chose…

– Depuis ses certitudes, la raison confond rotation et révolution…

– Je crois que l’écran me regarde comme si j’étais un objet à la mode…

– J’ai un trailer à la place du temps…

– Après la pornographie, seul les opérations à cœur ouvert pourront nous faire vibrer un peu…

– Je ferais bien une overdose de vie, mais j’ai trop peur de la postérité pour ça…

– Je demande un moratoire sur les haters reconvertis !

– Je veux bien suivre le mouvement – bêtement – mais decidez-vous sur la direction avant. Merci, un usager de l’humanité…

– Entre le débit et le derby, il y aura bien quelques déboires en début de bévue…

– Même les déserteurs jouent à la guerre en réseau de nos jours…

– FF# : Follow Friday or Fuck Friends…

– À force de dériver – dans ce monde de fou – je vais finir par rentrer dans la droit chemin…

– Ta tombe sera aussi profonde que le trou de la sécurité sociale…

– Entre l’utérus et le charter, il y a la nature sanguinaire du peuple…

– ‎ »Lorsque l’on a plus personne, on est plus rien » Dixit un souvenir…

– À 1 h et des pixels, un 29 septembre, à Paris – même irradié de Wifi – la chaleur de la nuit, ce n’est plus ce que c’était…

– faites l’amour, pas la guerre ! Mais en privé, entre monogames, dans le position du missionnaire et pour contribuer au taux de natalité…

– La pénibilité ? Ce sont ceux qui la vivent le moins, qui en parlent le plus…

Read Full Post »

– Je préfère le métro à ses occupants…

– Rupture de stock du corps du Christ chez la boulangère, par contre pour une bonne cirrhose il reste encore de son sang…

– Je ne vois pas la différence entre l’unité et une orgie…

– Stranger In The Dark Night…

– Lost In Torréfaction…

– Celui qui a le bras long, a le bras lent…

– RT or DIE…

– Je me construis un empire d’endorphine jusqu’au diktat du réveil matin…

– Tiraillé entre l’oreiller et l’oeillère, je branche le pilote automatique au son du premier bip…

– À force de penser ce que l’on dit, nous allons finir par y croire…

– Je préfère les cicatrices aux cycles atroces…

– Il y a comme un arrière goût de MySpace qui plane sur Twitter…

– « Receleur Officiel De Vélib' »…

– Les joies de la tournante sociale, les uns derrières les autres en criant le plus fort possible…

– Je me sens comme une femme ménopausée atteint d’un cancer du sein! Ha, non je regarde un truc faussement transgressif sur Showtime…

– Se sortir les doigts du cul, c’est bien beau, mais si c’est pour ne pas se laver les mains ensuite… Et puis pourquoi les y avoir mis ?

– J’ai une jambe de bois à la place du cœur…

– L’avenir ? Ce sont les souvenirs qui en parlent le mieux…

– Bien heureux sont ceux qui savent se taire en toutes circonstances…

– La boulimie de mon chat, le mauvais goût de mes voisins, le zèle suspect du facteur, tous complotent contre moi…

– Je vais chasser le dahu en haut débit…

 

Read Full Post »

Older Posts »