Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 3 juillet 2009

le droit de la fermer

Quand on a le luxe de parler du danger, c’est qu’il n’existe pas vraiment, il tient plus du fond de commerce que du militantisme.

Les dénonciateurs des injustices les plus rentables, voire des plus évidentes et les pourfendeurs de l’ordre établi qui garantit leur tribune participent tous à ce spectacle qui consiste à occuper l’espace et à monopoliser le temps de parole, pas celui de l’écoute. Bienvenue dans un monde sans échos.

Ceux qui ont le malheur de ne pas cautionner la religion de la juste de cause ou ceux qui, pour une quelconque histoire de conscience, prouveraient la vacuité des luttes dans une démocratie obèse, ces gens-là risqueraient d’être mis au banc de l’underground chic.

Blah, blah, blah cela vaut bien des gromèlements dogmatiques, juvéniles ou gériatriques dans la société du bruit où seuls les parasites ont droit à un ventriloque commis d’office.

Il y a de grandes chances que quelques commentaires venant de ces spécimens schizophrènes ayant l’humanisme à gauche et le porte-feuille à droite stipulent lors de leurs cours d’instruction civique que tout mon propos est fallacieux puisque je peux l’écrire.

C’est tout le contraire, ce qu’on voudrait nous faire avaler comme du progrès universel n’est qu’un nivèlement par le bas où la politique du pire a laissé sa place à la société du plus fou sous couvert que la liberté d’expression n’est plus accessible mais accessoire.

Publicités

Read Full Post »